Posted on: 9 avril 2020 Posted by: Sophie Comments: 1

Après la panique des premiers jours et les comportements complètement aléatoires de chacun, il semblerait qu’un mode plus « slow » se mette en place… chez certains seulement !

Je prends le temps… comme tout le monde

L’annonce du confinement est tombée, il y a maintenant quelques semaines. Rester chez soi, le télétravail… autant dire que je n’étais pas du tout inquiète par ce nouveau mode de vie imposé, puisque c’est justement comme ça que je vis depuis plus de 4 ans !

Ce que je redoutais, par contre, c’était l’absence d’activités hors travail ou plus précisément, ne voir personne !

Eh bien au contraire, je remarque que l’on prend tous plus de temps pour se parler, prendre des nouvelles. En parlant de « prendre le temps », je n’ai jamais autant pris le temps pour chaque chose que pendant ce confinement.

Quand je ne travaille pas pour mes missions clients, je prends le temps d’apprécier mes sorties dans le jardin, de lire, de regarder plus de films, je prends le temps de prendre le temps en toute simplicité !

Malgré tout, la situation me déboussole : je vois les amis et la famille passer au chômage technique, je ne profite pas de ma filleule pour son premier anniversaire (quelques minutes en visio ne sont clairement pas assez). Les journées en coworking avec les copines, le terrain de basket me manquent aussi terriblement. J’ai aussi de l’énergie à revendre et essaie de la transmettre du mieux que je peux aux ami.e.s touché.e.s par ce virus et suis admirative face à leur courage et leur force.

J’envoie valser la routine !

Etant allergique à toute forme de routine, j’aurais pu paniquer à l’idée de devoir rester enfermée pour une durée indéterminée à la maison. Plutôt que subir cet enfermement imposé, j’ai décidé de faire des choses que je repoussais sans cesse.

J’ai donc décidé de sortir de ma zone de confort, comme pour faire un beau de pied de nez à la situation ! J’ai donc fait quelques live sur Instagram, j’ai enregistré un épisode de podcast, j’ai tourné des vidéos pour une formation dédiée au métier de rédacteur web et bien d’autres choses ! Ça peut paraître anodin pour certains mais quand on n’a pas l’habitude de se montrer, se mettre en avant, c’est un exercice qui n’est pas si simple !

Et maintenant, j’ai juste envie de dire « C’est quoi la prochaine étape ? J’adore ce genre de petits challenges ! »

Oui, chacun vit ce confinement à sa façon et étant d’un naturel optimiste et déterminé, j’essaie de me dire que c’est justement l’occasion d’essayer de nouvelles choses, d’apprendre, tester et motiver les autres s’il le faut !

Les horaires ? Quels horaires ?

S’il y a bien une chose que ce confinement a complètement bousculé, ce sont mes horaires qui ont tout bonnement déclaré forfait !

Les deux premières semaines étaient un véritable n’importe quoi : j’avais une énergie débordante jusque tard dans la nuit, je dormais peu… bref, j’étais complètement déréglée jusqu’au jour où Madame Fatigue est venue sonner à ma porte !

Un weekend composé de siestes et lectures aura permis de me remettre en pleine forme. D’ailleurs, un appel avec un ami entrepreneur (Salut à toi si tu passes par ici !) aura donné une nouvelle dynamique à ce confinement. Une simple vanne à base de « J’en ai marre de me laisser aller, j’ai envie de me lever super tôt » aura suffi !

« Demain, réveil à 5h30 »

« Chiche »

« Vendu ! le premier réveillé écrit à l’autre »

Et voilà comment est née une nouvelle dynamique ! Soyons honnête, le fait d’être à deux dans ce nouveau rythme accentue clairement la motivation ! Sport, lecture, formation, travail… les journées s’enchaînent, la productivité est bien plus présente et ça fait du bien ! (Bon ok, la sieste s’invite parfois). Démarrer la journée pendant que le monde est calme, profiter du lever du soleil et voir la looongue liste des choses faites est un pur régal ! Moralité : le fait d’être à contre-courant nous amuse beaucoup et les résultats sont là, on continue sur cette lancée !

 

Tu l’auras compris, ce confinement me fait passer par tout un tas d’émotions comme tout le monde. J’essaie quand même de rester positive et de profiter de chaque instant du mieux que je peux.

Et toi, tu le vis comment, ton confinement ?ami

1 people reacted on this

Leave a Comment