Posted on: 23 mars 2020 Posted by: Sophie Comments: 2
Entrepreneure en confinement #1

Après une semaine de confinement du pays dû au COVID-19 qui gagne du terrain, je prends le temps de regarder autour de moi et j’ai l’impression d’être dans un monde parallèle.

Tout le monde passe en mode ralenti… et panique

Je suis les actualités et l’annonce tombe : chacun reste chez soi pour protéger un maximum de personnes et ralentir la transmission du virus. Comme je m’en doutais, ceux qui travaillent habituellement en bureau s’organisent à la hâte pour ramener l’ordinateur et les dossiers à la maison. Ils vont découvrir un nouveau mode de travail et de vie.

Cette annonce ne m’impacte pas, disons-le clairement : je suis habituée à travailler depuis chez moi, à ne pas sortir pendant plusieurs jours, à gérer les courses à l’avance, à vivre avec moi-même, à m’occuper depuis la maison… Oui certains diront que je suis une ourse, mais en fait j’ai plutôt envie de dire que j’ai un mode de vie « normal ». Tu comprendras plus bas pourquoi je dis ça !

Quand je regarde les médias et les réseaux sociaux, je sens d’abord la peur de cette nouvelle organisation. Comment on va travailler ? Comment on va gérer les enfants ? Mon dieu faisons vite les courses ! Les courses parlons-en… les supermarchés sont pris d’assaut, certains aliments manquent, les gens se bagarrent pour du papier toilette… Y’a une promo ou… Comment ça se passe ?

Au fond les gens paniquent parce qu’ils vont devoir s’adapter à un mode de vie qu’ils ne connaissent pas. Les réseaux sociaux et les médias renvoient cette peur de l’inconnu et n’aident clairement pas à faire entendre raison.

Sur les réseaux sociaux l’ambiance est particulière : toutes les publications parlent télétravail et COVID-19. L’atmosphère est lourde et pesante. Certains en profitent pour vendre leurs services, je trouve ça franchement très maladroit, d’autres préfèrent poster des contenus légers pour changer de stratégie et changer l’humeur des gens. Je vous laisse deviner de quel team je fais partie !

Prendre le temps et l’accepter

Quelques jours sont passés depuis le début du confinement, chacun s’adapte du mieux qu’il peut à ce nouveau mode de vie. Je remarque que les publications sur Instagram sont destinées à partager un maximum de choses positives pour se changer les idées. LinkedIn est moins corporate et je reconnais, ça fait du bien !

Le comportement des personnes change petit à petit, les parents jonglent entre travail et école à la maison. Les entrepreneurs du web préparent leurs contenus à l’avance pour anticiper « l’après » et certains proposent leur expertise à ceux qui sont impactés pour rebondir. J’ai fait le choix d’accompagner 5 entrepreneurs de mon entourage dont les activités sont à l’arrêt en leur proposant des services en ligne auxquels ils n’auraient peut-être pas pensé. J’ai la chance de pouvoir continuer mon activité malgré la situation, et j’ai l’habitude de travailler sur le web. Cette semaine le credo a été « c’est le moment d’être créatifs ! Décortiquez votre business et adaptez-le au web ! » Bien sûr ce n’est pas possible dans tous les domaines, dans ce cas je prends juste le temps d’écouter.

Revenir à l’essentiel

Outre l’inquiétude liée à l’avenir et la propagation du virus, je remarque que les personnes semblent désœuvrées et perdues à la maison. Entre le travail, les enfants, les activités, elles n’ont pas l’habitude de se « retrouver avec soi ». Le quotidien est chamboulé, ça déstabilise et c’est normal. 

 

Les occupations ne manquent pourtant pas :

👉Se reposer : on est tout le temps dans une course contre la montre et à vouloir « faire toujours plus ». C’est peut-être l’occasion de se poser un peu, non ?

👉Prendre du temps pour son quotidien : cuisiner, faire du tri dans ses placards, ranger ce qu’on repousse depuis longtemps, jardiner pour ceux qui ont un extérieur, jouer en famille…

👉Se divertir comme on veut : on trouve tout sur le web ! Lire des livres, regarder des concerts, des films, se former à de nouvelles choses (si tu as envie d’apprendre à dessiner, maîtriser une nouvelle langue…). Des chefs, des artistes, des humoristes proposent des live pour divertir, profitez-en !!

👉Prendre soin de soi : faire du sport (il y a des tas de coaches qui te proposent des live pour te bouger un peu), se faire un masque, prendre un bain…

Et le plus important pour moi : se reconnecter aux autres

Qui n’a jamais demandé « comment tu vas ? » à quelqu’un sans vraiment écouter la réponse. Bizarrement ce sentiment d’isolement ramène tout le monde aux vraies valeurs, comme le fait de partager de vrais moments ensemble.

Moi la première j’ai besoin d’avoir un contact avec les copains, je n’ai jamais autant utilisé WhatsApp ou Messenger…

Des live, des appels en visio, des coups de fil, des textos… les échanges se multiplient et chacun prend vraiment le temps d’écouter l’autre. On se rend compte que la famille, les amis ou même les collègues nous manquent et on profite en douceur… « Quand ça sera fini, on se fait un gros resto hein ? » fait partie des phrases les plus employées ces derniers jours !

Moi je retiens celle d’une copine Emelyne, lors d’un appel visio avec d’autres copains : « c’est quand même con de s’appeler en confinement et jamais le reste du temps, non ? ».

Et elle a raison…


Et toi tu gères comment ton confinement ?


PS : je n’ai volontairement pas abordé mon sentiment face à l’épidémie car c’est mon ressenti. Je ne cache cependant pas ma colère envers ceux qui se croient plus malins et qui sortent au risque de contaminer les autres.

2 People reacted on this

Leave a Comment