Posted on: 8 février 2020 Posted by: Sophie Comments: 0
travail gratuit en freelance

Il serait bon de ne pas confondre bénévole et freelance/indépendant/entrepreneur. Si le premier adore donner de son temps à une cause qui lui tient à cœur sur son temps libre, le second a « juste » créé une entreprise dont il aimerait vivre…. Ça fait une sacrée différence non ? Au cas où tu en doutes, voilà 5 phrases que tu entendras forcément au cours de ta carrière d’indépendant !🎁

On n’a pas de budget !

Pas de budget, pas de projet ! 🙅‍♀

Si tu n’as pas encore eu droit à cette fausse raison, il va falloir t’y préparer. Et si tu ne sais pas quoi répondre, voilà quelques exemples qui pourront peut-être t’aider :

Je comprends largement que vous ayez un manque de budget. Nous pourrons certainement nous recontacter quand votre trésorerie vous permettra d’investir sur un prestataire externe et je serai ravi.e de collaborer avec vous à ce moment-là.

Je peux vous proposer une heure de conseil au tarif de (insère ton tarif horaire/journalier).Cela vous permettra d’avoir certaines bases pour commencer à travailler de votre côté si cela vous arrange. (bon bien sûr l’idée est de donner quelques pistes en vue d’être recontacté.e et de montrer que tu es indispensable. Ne donne pas toute la méthode!)

On te fera de la pub !

Alors celle-là est un grand classique… qui vient le plus souvent de ton entourage !

Généralement, ils ne s’intérèssent à ton activité que lorsqu’ils en ont besoin ! Leur démarche est tellement peu discrète que tu les vois venir à des kms. « comment ça va ta boite ? », « c’est vraiment cool ce que tu fais », « et tu saurais me faire ça ? ». Et si t’as le malheur de sous-entendre un refus, tu as droit à « non mais allez, c’est pour moi ! et je connais du monde que ça peut intéresser ! »

FUIS, tout simplement !

Ca ferait vraiment chouette dans ton portfolio !

« et dans mon CA aussi »… tu as le droit de prendre cette réplique, c’est cadeau ! Tu peux aussi faire comprendre que les projets qui sont dans ton portfolio ont été rémunérés… Je dis ça, je dis rien!

Prépare-toi aussi à entendre “Non mais comme tu débutes, je pensais que ça pourrait t’aider à te faire des références”

Je peux comprendre que cet argument te fasse hésiter s’il s’agit d’une entreprise prometteuse ou si tu débutes mais crois-moi, tu trouveras tout plein de projets qui te feront vibrer et pour lesquels tu seras payé.e ! Et si vraiment tu cherches des projets pour gagner en crédibilité, tu as des tas d’associations ou organisations qui défendent des projets très cools qui seront ravis de TA démarche !

J’adore ton travail, j’aimerais vraiment qu’on bosse ensemble !

Ah la technique de te prendre par les sentiments ! Surtout ne sois pas faible… Résiste, prouve que tu existes !

Si la personne adore tellement ton travail (et a un minimum de morale), elle comprendra que tes compétences ont une valeur et te demandera un devis ! C’est aussi simple que ça !

Ah mais c'est payant ?

“Ben non je vis dans un monde idéal où mon proprio me laisse occuper le logement contre bon soin” 🦄

Je sais que TOI là, oui toi qui lis cet article tu as souri parce-que tu as déjà entendu ça! Allez force et honneur, le respect n’est pas réservé qu’aux autres. Si la personne insiste, NEXT ! Tu as clairement mieux à faire que de perdre du temps et de l’énergie avec des situations pareilles.

Résiste, prouve que tu existes (les plus de 30 ans savent…🎤)

workforfree

En résumé, comment on gère ce genre de situation ?

Tu te fais respecter ! Simple non ? N’aie pas honte de faire comprendre que tu as un business à faire perdurer, des charges à payer comme tout le monde.

Et pour les entreprises (ou personnes) qui insistent ou te font culpabiliser, dis-toi qu’elles ne sont pas ce qu’on appelle « ton client idéal »

Leave a Comment